• Accueil
  • > Non classé
  • > exportation du café Leroy et mauritiana à partir de la Réunion !
exportation du café Leroy et mauritiana à partir de la Réunion !

Posté le 21 avril 2009

5° Café marron, commun dans les hautes forêts de l’île, à grains aigus, d’un aspect étrange, à saveur forte et amère, enivrant lorsqu’il est infusé à l’état pur, très-agréable lorsqu’il est mélangé, employé surtout pour donner du montant aux cafés avariés ou faibles. Les cafetiers pourraient tirer un très-grand parti de cette espèce trop peu connue en France (80 francs les 50 kilogrammes).

L’exportation a été :

Pour 1863, de 76.571 kilogrammes.

Pour 1864, de 43.388 —

Exposants :

 

Administration locale. — Frappier.— David de Floris.— Ferdinand de Lanux. — Valmyre de Ricquebourg. — Chateauvieux. — de Kervéguen et de Trévise. — Mutel. — A Thibault

 

D’après cet ouvrage, on voit que le café Leroy occupe un bon rang deuxième café le plus cher tandis que le café marron lui est vendu c’est le seul ouvrage pour le moment que j’ai consulté et qui parle d’une exportation vers la France du café marron ainsi que de son utilisation.

A mon avis, il s’agit ici d’une projection car l’auteur parle au conditionnel, on sait qu’il est recherché !

 

 

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire